Le tableau interactif fixe est mort, vive le vidéoprojecteur interactif (1/2) !

TBI traditionnelOn ne vous le dit pas encore mais le tableau interactif fixe traditionnel a quasiment disparu en France.

Nous ne constatons, chez Speechi, pratiquement plus de demande pour des TBI fixes et la chute vertigineuse des prix constatée sur les tableaux interactifs fixes ne peut s’expliquer que par une baisse brutale de la demande.

La mort du TBI fixe est, grosso modo, liée à l’arrivée du vidéoprojecteur interactif à courte focale (heureux lecteurs de ce blog, vous avez été prévenus cette destruction créatrice de nature Shumpeterienne dès janvier 2010).

Le vidéoprojecteur interactif : plus simple à installer et moins cher.

Il aura fallu moins de 18 mois. Comment le vidéoprojecteur interactif a-t-il fait disparaître aussi vite le matériel fixe ? La principale raison a été développée dans mon article récent « Le TBI, c’est le matériel ».

Vidéoprojecteur interactifL ’installation d’un vidéoprojecteur interactif est très simple. Un vidéoprojecteur interactif à ultra courte focale se réduit à une sorte de cube très facile à installer par-rapport à un TBI fixe classique.

Pourquoi une école irait-elle donc aujourd’hui investir dans un nouveau tableau, souvent fragile, compliqué et coûteux à installer, qui nécessite souvent la désinstallation du tableau existant et l’installation d’un nouveau vidéoprojecteur, alors qu’il lui suffit de visser un cube bon marché au mur sans rien toucher d’autre [1] ?

Mais l’avantage compétitif que constitue la simplicité d’installation et un coût d’acquisition réduit a été décisif à lui tout seul.

Et la réalité du marché est la suivante: face au vidéoprojecteur interactif, le TBI fixe disparaît. Seul le TBI mobile résiste et progresse, car il a une utilité et un marché bien spécifiques.

Maintenant que le portrait a été ainsi brossé, la question intéressante est “quel est l’état actuel du marché français de l’interactif ?”. Et il y a une question encore plus intéressante qui est “que va devenir ce marché, que sera-t-il dans un an ? De quelle interactivité les classes seront-elles équipées ?”.

Les réponses à toutes ces questions, tu les auras, cher et impatient lecteur dans un très prochain billet, à paraître d’ici une semaine.

Ne zappe donc pas.


 

[1]Sur le reste des critères habituellement utilisés pour évaluer un TBI, la plupart des vidéoprojecteurs interactifs sont très en retard, que ce soit au niveau du stylet, de la calibration, du logiciel fourni, des ressources – bref, sur presque tout. On peut vraiment parler d’interactivité “pauvre” par-rapport aux meilleures technologies interactives fixes ou mobiles [2].

[2] A l’heure actuelle, le vidéoprojecteur interactif eBeam-NEC U250XR que nous proposons est le seul vidéoprojecteur du marché doté d’une interactivité riche.

(8) commentaires pour "Le tableau interactif fixe est mort, vive le vidéoprojecteur interactif (1/2) !"

  1. Un type de tableau fixe reste supérieur aux autres : celui équipé d’une surface tactile qui donne une dimension supplémentaire et offre une palette d’activités sans stylet.
    J’ai testé les deux systèmes (tactile et avec stylet seul), et ma préférence reste à la surface tactile, que l’on peut si on le souhaite faire fonctionner avec un projecteur à focale ultra-courte. (question de budget …)
    Certes l’installation est plus complexe mais un tableau vert/blanc triptyque classique n’est pas le tableau le plus adapté pour recevoir l’image d’un vidéo-projecteur. Quitte à changer de tableau …
    Mon opinion n’est pas figée dans ce domaine. Tout évolue très (trop) vite !
    N’étant pas spécialiste en informatique, je ne peux rien affirmer mais l’avenir pourrait-être aussi à la dalle active géante (plus d’ombres portées ni de vidéo-proj …)
    Pour toute chose, avantages et inconvénients sont à étudier avec soin.

  2. Bonjour,
    Je pense que le tactile a plus d’inconvénients que d’avantages, sauf peut être pour de très jeunes enfants, à qui on ne peut pas confier un stylet ou pour des exercices très simples. Mais si on veut pouvoir réellement écrire, le stylet est mieux adapté.

    Je crois beaucoup au “dalles actives” (écrans plats) dans le futur.

  3. Le tableau interactif fixe est mort, quel sera l’équipement interactif des classes dans le futur (2/2) ?

    […] Dans un billet précédent, tu as appris avec surprise, cher lecteur, que le tableau interactif fixe était une sorte de […]

  4. Pourquoi les écoles ne s’équipent plus en TBI fixes: l’analyse micro-économique

    […] un récent billet, je vous annonçais la « mort » du TBI fixe – ou du moins un très important ralentissement de la demande sur ce type de matériel en […]

  5. Promos fin d’année (3) : Un TBI fixe garanti 7 ans pour 499 € HT

    […] si le tableau blanc interactif fixe est une espèce antique en voie de disparition, il reste demandé dans beaucoup de configurations (en particulier lorsque la salle de classe est […]

  6. Le tableau interactif fixe est mort. Vive l’écran interactif !

    […] écrit déjà l’année dernière comment les tableaux interactifs fixes sont en train de disparaître au profit des vidéoprojecteurs interactifs. En fait, toutes les technologies fixes à base de […]

  7. TNI | Pearltrees

    […] tableaux, pour quelles pratiques ? Article a11. Le tableau interactif fixe est mort, vive le vidéoprojecteur interactif (1/2) ! On ne vous le dit pas encore mais le tableau interactif fixe traditionnel a quasiment disparu en […]

Laisser un commentaire sur le blog