Le premier vidéoprojecteur interactif riche

Le vidéoprojecteur NEC à ultra-courte focale couplé au tableau interactif mobile eBeam.

NEC U250X

Cher lecteur, je suis très fier de t’annoncer la sortie d’un tout nouveau produit, que nous venons de “mettre au point” avec NEC Europe.

Le principe de cette nouvelle offre est tout simple : NEC dispose du meilleur vidéo-projecteur à ultra-courte focale du marché (je peux l’affirmer, je n’ai pas d’action chez NEC) et Speechi dispose, avec eBeam Edge, du meilleur TBI mobile du marché (je peux toujours l’affirmer, mais tu sauras faire la part des choses, cher lecteur, puisque, comme tu le sais, je suis le fondateur de Speechi).

TBI mobile, TBI fixe et vidéoprojecteur interactif : l’état du marché

Les marchés du TBI mobile et du TBI fixe sont bien séparés, avec des caractéristiques différentes, mais nous constatons depuis quelques mois que le marché du TBI fixe se déplace de plus en plus vers l’utilisation des vidéo-projecteurs interactifs à ultra-courte focale.

J’ai parlé récemment du développement ce nouveau marché qui est dû à l’avantage matériel incontestable procuré par le vidéoprojecteur interactif à ultra-courte focale : il est plus facile à installer et à utiliser que les tableaux interactifs traditionnels.

Mais l’interactivité procurée par la plupart des vidéoprojecteurs interactifs est sommaire (stylet de faible qualité / calibration complexe / logiciel sommaire ou inexistant). On sent bien que l’interactivité a été « rajoutée » au système, alors que le système devrait être pensé autour de l’interactivité. On peut parler d’interactivité “pauvre” alors que ce que nous avons essayé de créer avec NEC, c’est une interactivité “riche”.

Qu’est-ce qu’un vidéo-projecteur interactif riche ? C’est tout ca !

 

La même qualité d’interactivité qu’un TBI classique

L’offre que nous venons de créer avec NEC est sans aucun compromis au niveau de l’interactivité : toutes les fonctionnalités du TBI eBeam Edge (précision, stylet fin à double bouton, calibration “on board”) sont présentes dans le package et l’utilisateur peut même conserver une utilisation mobile de l’eBeam.

Il pourra aussi, s’il le préfère, fixer l’eBeam sous une coque antivol de protection pour un usage 100% fixe.

Bref, confort et interactivité sont les mêmes qu’avec le TBI mobile eBeam initial.

Le meilleur vidéoprojecteur à ultra-courte focale du marché

3DLe vidéoprojecteur NEC à ultra-courte focale se fixe directement au mur sans potence (ce qui le rend plus simple à installer). Il est « 3D » et, couplé à eBeam, nous créons donc le premier vidéoprojecteur interactif 3D du marché. J’insiste sur ce point car pour moi, la 3D doit devenir un élément incontournable dans les écoles.

Mélanger fixe et mobile

L’offre NEC / Speechi est unique aussi parce qu’elle permet de mélanger parfaitement l’approche fixe et l’approche mobile. Vouloir équiper 100% des classes en fixe est économiquement irréaliste pour la plupart des établissements et des collectivités – un tel gâchis n’a été réalisé à ce jour qu’en Angleterre.

L’approche mobile est pratique et économique puisqu’elle permet de partager le matériel entre enseignants et de donc de généraliser les usages pour un coût contrôlé – elle permet grosso modo de diviser l’investissement en TBI par dix.

Mais l’approche “riche” (fixe et mobile) présente un triple avantage :

  • Equiper en fixe quelques salles « stratégiques » ou quelques enseignants (qui souhaitent utiliser le matériel à 100% du temps)
  • Equiper le reste en mobile (par exemple avec des mallettes d’enseignement nomade ITsac)
  • Pouvoir à tout moment évoluer en « mobilisant » ou « immobilisant » quelques TBIs selon les usages et les moyens. Une école peut décider, par exemple, d’acheter au départ 2 ou 3 valises mobiles, puis, lorsque les demandes se font plus importantes, d’équiper quelques salles en vidéoprojecteur interactif fixe. Tout est permis et ouvert, les décisions ne sont plus structurantes : de toutes les façons, le TBI mobile eBeam est garanti 7 ans et peut s’utiliser en fixe ou en mobile.

Usages en entreprise et dans les établissements scolaires

Les entreprises pourront coupler l’eBeam Edge Business au vidéoprojecteur à ultra-courte focale. Les écoles, universités… garderont la version Education du TBI mobile.

Reconversion des vidéoprojecteurs et des tableaux déjà installés dans les établissements

Les écoles ou entreprises déjà équipées de vidéoprojecteurs ou tableaux non interactifs peuvent les compléter dans un premier temps avec des TBI mobiles, puis elles achèteront un vidéoprojecteur à ultra-courte focale plus tard, quand leur équipement de projection arrivera en fin de vie. Tout ça permet de diminuer les dépenses, en les rationalisant.

L’offre interactive riche la moins chère du marché.

Si on ajoute les prix « normaux » de l’eBeam et du vidéoprojecteur NEC, on obtient un prix théorique de 1800 € HT. Nous avons fait un très gros effort, et l’équipe de NEC aussi, pour tirer ce prix vers le bas et obtenir l’offre la moins chère possible : le système interactif complet va être vendu 1 300 € HT (prix public conseillé).

J’ai parlé en introduction de “mise au point” d’un nouveau produit. Cela peut paraître abusif pour un simple couplage commercial de 2 produits existants mais je vous garantis pourtant que la définition de cette offre n’était pas simple. NEC et nous avons des stratégies commerciales, des réseaux de distribution très différents. Il a fallu tout mettre “à plat”.

Un tel prix est le résultat d’efforts très importants, faits au niveau de NEC Europe (un grand merci à Michel Jacob) et au niveau de Speechi (merci à l’auteur de ce billet).

Si j’osais, je dirais que NEC et Speechi ont inventé le vidéoprojecteur riche pour le donner aux pauvres ! Et si je peux faire une petite prédiction: je crois beaucoup à cette offre (j’ai intérêt à y croire, car aux prix que nous proposons, nous n’atteindrons pas la rentabilité avant d’avoir vendu 3 000 vidéoprojecteurs interactifs).