Ecran interactif en entreprise : le cas du bureau d’études Sodeba

Dans la continuité de nos interviews sur l’usage de l’écran interactif en entreprise, nous avons rencontré Jean-Luc Devigne, responsable de l’activité chez Sodeba et Ginko.

Sodeba est un bureau d’études qui propose ses compétences en matière d’études pour toutes les structures pour le bâtiment (béton armé, métal, bois). Sodeba est une entreprise animée par 21 collaborateurs (chefs de projet, responsables d’activité, ingénieurs, dessinateurs, etc.) qui tient à s’équiper des meilleurs matériaux (parc informatique dernier cri, logiciels 3D, logiciels de calculs, etc.).

Le rôle de Jean-Luc Devigne est d’animer la production des bureaux d’études et de s’assurer que ce qui est livré aux clients est conforme à leurs attentes. Son métier l’amène aussi à vérifier la rentrée des affaires ainsi que la production.

Pourquoi le bureau d’études Sodeba s’est-il équipé d’une flotte d’écrans interactifs ?

Sodeba est répartie entre Châlons-en-Champagne, Paris, Lille et Lyon. Une certaine distance sépare donc les collaborateurs de Sodeba. Cela peut aussi être le cas avec leurs clients.

L’implantation de plusieurs agences en France a amené le groupe à se poser la question de l’écran interactif comme solution de communication interne et externe.

On a fait le choix d’un écran interactif par simplicité

Le groupe vise à étendre sa flotte d’écran tactile pour gagner en efficacité et en productivité tout en gardant une communication efficace.

Comment le groupe Sodeba utilise-t-il l’écran interactif ?

Des réunions efficaces même à distance

Les écrans interactifs du groupe se trouvent principalement dans leurs salles de réunion.

L’un des usages fréquents de l’écran interactif s’effectue en réunion de direction, le lundi. Réunion qui se tient en visioconférence.

Lors de cette réunion, l’écran interactif SpeechiTouch rend possible le partage d’écran, de tableaux de comptabilité et de bilans de production. Cela évite aussi aux collaborateurs de Sodeba de se déplacer et leur évite donc une perte de temps considérable.

C’est simplement comme si on se trouvait autour d’une table tous ensemble avec la possibilité d’écrire communément sur le même document

L’écran interactif est en effet un outil tout à fait adapté à la visioconférence. Tout d’abord parce qu’il est compatible avec les logiciels de visioconférence les plus utilisés dans le monde professionnel (Tamashare, Skype, Microsoft Teams, Zoom, Hangout, etc.) mais aussi pour sa compatibilité avec d’autres outils de visioconférence comme des caméras 4K ou des barres de son.

Le logiciel Scrapbook pour partager ses annotations

L’utilisation du logiciel collaboratif Scrapbook facilite les échanges techniques entre les collaborateurs. Jean-Luc Devigne prend l’exemple d’un ingénieur à Paris et d’un dessinateur à Châlons-en-Champagne.

Le logiciel interactif Scrapbook permet de réaliser des notes sur les plans partagées entre les collaborateurs : pas besoin de se déplacer d’un chantier à un autre ou entre agences.

Le multitouch de l’écran interactif SpeechiTouch permet à plusieurs collaborateurs d’intervenir simultanément sur le même écran tactile. Cette fonction est décuplée par Scrapbook puisque le logiciel permet même d’annoter à distance : comprendre qu’un collaborateur de Sodeba bénéficiant d’un écran interactif ou d’un TBI mobile peut à son tour annoter le document.

Pourquoi avoir choisi l’écran interactif SpeechiTouch ?

Si l’écran interactif SpeechiTouch a convaincu le bureau d’études Sodeba qui vise à agrandir sa flotte d’écrans interactifs, ce qui a fait pencher leur coeur pour Speechi est la compatibilité de l’écran interactif avec le TBI mobile.

Nous en parlions précédemment, le logiciel Scrapbook est pleinement utilisé par Sodeba sur écran interactif. C’est aussi le cas sur TBI mobile.

Dans un prochain article, nous en profiterons pour mettre en lumière l’utilisation du TBI mobile par des conducteurs de travaux. C’est Jean-Luc Devigne lui-même qui a mis en avant cette utilisation du TBI mobile de chantiers en chantiers.

Jean-Luc Devigne conclut : “dans notre métier le temps est très très précieux” et l’écran interactif permet un gain de temps et de productivité considérable.

Laisser un commentaire sur le blog