Le seul vidéoprojecteur interactif à ultra-courte focale utilisable dans toutes les salles de classe.

La hauteur de plafond est le facteur qui limite le plus l’utilisation de vidéoprojecteurs à ultra-courte focale. Au lieu d’être accrochés au plafond, ceux-ci sont fixés au mur et il faut tenir compte de leur encombrement pour les positionner.

Cette caractéristique est le plus souvent non écrite chez les constructeurs car on arrive (trop !) facilement aux limitations « géométriques » des vidéoprojecteurs à ultra-courte focale.

J’ai fait le calcul. Qui sait, par exemple, que pour obtenir une surface interactive « de base » (1,20 m x 0,90 cm) avec un vidéoprojecteur à ultra-courte focale, il faut, dans la plupart des cas, une hauteur de plafond de 3 m ? Cette hauteur n’est pas disponible dans beaucoup de salles de classe.

Dans le cas du vidéoprojecteur interactif NEC-U250 XR, une hauteur de plafond de 2,40 m va être suffisante pour obtenir une surface interactive de base (1,20 m x 0,90 cm). Avec une hauteur de 2,60 m, vous obtiendrez un TBI de 1,50 m x 1,20 m. Et avec un plafond de 3m, vous obtenez un TBI de 2 mètres de long pour 1,5 m de haut : ça fait une sacrée différence.

A ma connaissance, ceci fait du NEC U250 XR le seul vidéoprojecteur interactif à ultra-courte focale utilisable dans n’importe quelle salle de classe.

Ajout : J’ai déjà un tableau dans ma salle de classe et je veux positionner le vidéoprojecteur interactif NEC au dessus de ce tableau. Quelle est la distance minimale entre le haut du tableau et le plafond ? Réponse: 70cm.

Laisser un commentaire sur le blog