4/3, 16/9 et j’en passe: nos tableaux blancs interactifs mobiles supportent TOUS les formats de projection / Our interactive whiteboards support all image formats (4/3, 16/9, etc…)

Visite aujourd’hui dans un collège où un premier professeur nous déclare d’emblée qu’il ne souhaite pas acheter notre technologie parce que, “j’ai absolument besoin d’un tableau blanc interactif au format 16/9ème, c’est mieux pour les élèves”. A côté de lui, un autre professeur ne dit rien, je lui demande ce qu’il en pense et il finit par dire que lui préfère le 4/3 car il montre beaucoup d’applications informatiques aux élèves, le plus souvent conçues pour des écrans 4/3 (en 800 x 600 ou 1024 x 780 pixels).

De façon un peu théatrale (parfois, j’aime bien ça !), je leur déclare que notre technologie fait les deux à la fois et que je vais leur montrer. Le premier professeur ne me croît pas au départ, il me dit que les TBI au format 16/9 sont très rares et beaucoup plus chers. Le deuxième professeur me dit qu’on fait soit l’un soit l’autre mais pas les deux à la fois.

Je leur ai donc fait la démo, mais les lecteurs de ce blog comprennent déjà pourquoi notre tableau blanc mobile peut être utilisé avec n’importe quel format d’image. C’est très simple, il suffit de se reporter à la vidéo ci-dessous, qui montre le processus de branchement et de calibration (ici sur un écran 4/3).

Vous voyez que l’eBeam se calibre en 10 secondes, en cliquant sur 9 petites croix (un peu comme un écran de Palm Pilot). Si vous projetez en 16/9ème, même chose. Vous cliquez sur les 9 petites croix et l’eBeam est réglé ! Comme la calibration est à tout moment accessible en un clic, j’ai pu changer de format devant mes deux professeurs et passer instantanément de 4/3 en 16/9 ème (et même utiliser tous les formats supportés par la carte du PC et du vidéoprojecteur !).

Donc, en s’achetant un eBeam, ces deux professeurs couvrent tous leurs besoins ! (Et en plus, au final, ils en prennent un chacun à cause du prix, mais c’est un autre problème).

Ceci dit, je reste, sauf cas exceptionnel, fermement adepte du 4/3 car, surtout en petites classes, il est important de familiariser les élèves avec le format le plus “standard”. Mais c’est aussi un autre débat…