Ecran interactif en entreprise : le témoignage du SIILAB

Nous voilà repartis à la rencontre de nos clients pour les interroger sur l’utilisation de l’écran interactif en entreprise. Cette fois-ci, nous avons échangé avec Julien Kounowski, chef de projets au sein du SIILAB. Le SIILAB est un laboratoire d’Innovations territoriales pour l’Economie Sociale et Solidaire. Il a été créé en 2017 par la Direction Régionale de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion sociale de la Région Hauts-de-France.

Le SIILAB est l’acronyme franglais pour LABoratoire pour l’Innovation et l’Investissement Social. C’est un programme d’investissement d’avenir lancé par l’Etat qui promeut l’innovation sociale, l’inclusion numérique et la création de communs d’utilité publique et sociale. Son rôle est de faciliter et d’animer des projets innovants en collaboration avec les acteurs publics comme privés travaillant dans le secteur de l’Economie Sociale et Solidaire.

Nous vous invitons à découvrir en vidéo le témoignage de Julien Kounowski sur l’utilisation de l’écran interactif :

écran interactif entreprise vidéo


Pourquoi le SIILAB s’est équipé d’écrans interactifs ?

Le SIILAB n’est pas seulement une démarche régionale, c’est aussi un lieu avec des équipements numériques et collaboratifs. En tant que lieu, le SIILAB accueille des acteurs privés et publics venant se former, créer des projets d’innovation ou participer à des événements sur la transformation numérique.

De ce fait, le SIILAB a besoin d’outils numériques comme l’écran interactif. Utilisés avec des caméras Speechi MG-401 capables d’auto cadrer l’image sur les intervenants ainsi qu’avec des supports mobiles motorisés, les écrans interactifs du SIILAB sont adaptés à toutes les utilisations : les ateliers créatifs, les réunions interactives, les visioconférences pour se réunir en distanciel, etc.

Présenter des choses, rendre les réunions plus interactives, passer du mode “réunion” à des ateliers créatifs. On anime énormément d’ateliers créatifs grâce aux écrans Speechi.

Comment le SIILAB utilise sa flotte d’écrans interactifs ?

écran interactif visioconférence

Alors, plutôt Android ou Windows ? Lorsque l’écran interactif est équipé d’un OPS (c’est le cas des écrans interactifs du SIILAB), l’utilisateur peut jongler entre la partie Android et la partie Windows : tout dépend des besoins de chacun. Pour le SIILAB, c’est la partie Windows qui est davantage plébiscitée.

Si le SIILAB préfère la partie Windows, c’est parce que les équipes ont des outils favoris qu’ils peuvent retrouver sur ce système d’exploitation. Il s’agit d’outils labellisés par la Direction du Numérique au national comme le logiciel de visioconférence Whereby. Mais le SIILAB a la liberté de tester d’autres outils et reste à la recherche des outils les plus intuitifs et les plus productifs possibles.

Un autre aspect que les équipes apprécient de l’écran interactif c’est qu’il permet de travailler en développant des networks et des interfaces graphiques avec des logiciels de gestion de notes et de mindmapping.

Nos équipements (dont l’écran interactif) nous permettent d’être en mode tour numérique de contrôle pour piloter des événements créatifs et des ateliers.

Le jour de notre visite au SIILAB nous avons pu assister discrètement à un atelier sur l’inclusion numérique avec l’Education Nationale et le hub numérique “Les Assembleurs”. Le thème de cet atelier était de mêler équipements numériques et élèves en décrochage scolaire afin de trouver des solutions pour cette période de confinement mais aussi plus durablement dans la région.

Avec un écran interactif pour joindre les participants en visioconférence et un autre écran interactif pour modérer la session, tout se déroule sans aucun soucis technique tout en brisant les frontières du virtuel.

Pourquoi avoir choisi un écran interactif SpeechiTouch ?

ecran interactif pour entreprise

Etant très ancré dans la région Hauts-de-France et mettant en avant dès que possible ses talents, le SIILAB s’est tourné vers Speechi tout d’abord car nous sommes une entreprise lilloise.

Ce qui a aussi séduit le SIILAB, c’est la possibilité de construire et designer un environnement numérique que tous puissent s’approprier facilement puisque Speechi propose une suite d’outils clés en main et un accompagnement personnalisé.

Un set up facile à prendre en main qui nécessite très peu de support technique.

C’est ce que Julien Kounowski appelle “la culture du no-code” : il s’agit de proposer des outils qui ne nécessitent pas d’être informaticien pour que tout fonctionne. Il s’agit d’offrir une prise en main facile aux utilisateurs.

Grâce à l’écran interactif, l’accès aux informations et aux ateliers numériques est facile pour les utilisateurs sans pour autant qu’ils aient à développer des compétences techniques importantes. Partant du postulat que les équipes techniques sont remplacées par des équipes support, pour le SIILAB c’est aux acteurs publics et privés de s’approprier les outils. Et cela passe par l’utilisation d’outils interactifs intuitifs.

Nous remercions Julien Kounowski et ses collaborateurs de nous avoir accueillis au sein du SIILAB et pour le temps qu’ils nous ont consacré.