4K, UHD, Full HD… que signifient réellement ces appellations ?

Nombreux sont nos produits utilisant des appellations liées à la définition et la qualité d’image : visualiseur ELMO Full HD, écran interactif SuperGlass UHD, écran interactif Clevertouch 4K… mais savez-vous faire la différence entre ces différentes dénominations ?

différence entre définition 4K UHD et Full HD sur écran interactif

L’ultra HD : une histoire de définition

Avant de rentrer dans des termes plus techniques, il est important de revoir ses acquis ! Ce qu’on appelle aujourd’hui l’ultra haute définition est en fait une histoire de pixels. La définition, c’est le nombre de pixels en hauteur et en largeur compris dans une image, une vidéo ou sur un écran. On parle alors de dimensions de l’image et non pas de qualité (même si, of course, la qualité dépend des dimensions, mais on y reviendra plus tard).

Quelle différence y a-t-il entre le format 4K et UHD ?

Mais voilà la vraie question ! Aujourd’hui les termes 4K et UHD sont utilisés pour définir l’ultra HD d’un média ; pourquoi deux termes alors ? C’est tout simplement un quiproquo.

Le format 4K est le premier à avoir émergé dans le domaine cinématographique. Depuis la numérisation des pellicules, les méthodes de prise de vue ne cessent de s’améliorer en qualité, compression, type de capteur… Mais c’est en 2010 qu’un nouveau format apparaît, 4 fois plus grand que son prédécesseur (la Full HD). La nomination de cette définition est tout simplement le résultat de son nombre de pixels sur l’axe horizontal : 4.000 pixels de largeur = 4K.

Pour être exact, la définition 4K c’est 4.096 x 2.160 pixels avec un ratio cinéma de 17:9 (conçu pour les projecteurs).

Différence définition 4K et UHD

Ce ratio est propre à l’industrie cinématographique et n’est pas utilisé dans la fabrication d’écrans. Pour la petite histoire, la norme des téléviseurs cathodiques établie dans les années 1950 était de 4:3, dans une volonté de compromis suite à la diffusion des films cinématographiques à la télévision, ce ratio a évolué vers le format 16:9.

C’est là qu’entre en jeu le format UHD. Aujourd’hui les téléviseurs, écrans d’ordinateur ou interactifs adoptant le ratio 16:9 sont capables de diffuser une image en ultra HD d’une définition de 3.840 x 2.160 pixels. Pour info, c’est en 2010 qu’apparaît le premier téléviseur UHD, commercialisé par le japonais Panasonic avec un écran de 152 pouces (3,86m) de diagonale (seulement).

Le terme 4K s’est développé de manière prédominante dans l’industrie technologique, par défaut car il ne représente pas les dimensions exactes d’un écran. Finalement, c’est une promesse de qualité en ultra haute définition, c’est pourquoi on retrouve souvent une dénomination 4K UHD (comme si 4K était une marque déposée à vrai dire), une sorte de compromis.

Pour résumer, la 4K et l’UHD et bah c’est la même définition mais avec un ratio différent.

Et les autres ? (Full HD / 1080p / VGA…)

La 4K / UHD ne sont pas les définitions par prédilection du matériel technologique ou de la prise de vue vidéo / photo. Elle est présente sur des produits d’un certain coût et assez récents. La Full HD est quant à elle beaucoup plus commune et un gage de qualité (à ses heures perdues) ; elle est aussi connue sous l’appellation 1080p (un format 1080 pixels en horizontal) et existe grâce à la connectique HDMI 2.0 et USB 2.0.

Dimensions des définitions HD, Full HD, UHD et 4K

Pour l’anecdote, ces appellations sont héritées de la connectique et donc du format d’affichage ici numérique. Le transmetteur historique (que vous avez tous mais que vous n’utilisez au grand jamais) VGA a ainsi nommé son format éponyme avec une définition de 640 x 480 pixels (bon c’était en 1987, il y a prescription maintenant).

Pour une meilleure compréhension, on vous laisse avec ce tableau :

Les différentes définitions d’écran
Appellation
Dimensions (pixels)3.840 x 2.1601.920 x 1.0801.280 x 720
ConnectiqueHDMI 2.0 / USB 3.0HDMI 2.0 / USB 3.0 / USB 2.0HDMI 2.0 / USB 3.0 / USB 2.0
Produits SpeechiEcrans interactifs SuperGlass, visualiseurs mobiles : Speechicam 7 et ELMO MX-P/MX-1, clé wi-fi EZCast…Visualiseurs de bureau ELMO et Speechi, caméra de visioconférence Speechi et Lumens…Pas de chance, tous nos produits sont de qualité supérieure !

 

La résolution, l’indicateur de qualité d’image

Maintenant que nous connaissons ENFIN la différence entre les différentes appellations, il reste tout de même à clarifier une dernière notion, celle de la résolution.

Cette dernière est un indicateur de qualité d’image car elle définit la densité de pixels sur un pouce symbolisé par les lettres “dpi”, “ppp” ou encore “ppi”. Elle permet de replacer les dimensions d’une image ou d’un écran sur une unité réelle : le pouce (c’est 2,54 cm, pas besoin de mesurer le vôtre). Lorsque le nombre de pixels par pouce est élevé, la résolution l’est également ce qui rendra votre image plus nette.

C’est une notion très importante pour la photo par exemple, car elle définit sa taille d’impression. Aujourd’hui, il existe une résolution bien distincte entre une image numérique (72 dpi dû à la technologie de l’écran et aux normes web) et une image imprimée (300 dpi dû à la technique d’impression).

Différentes résolutions en dpi

Définition ≠ résolution

Ce qu’il faut comprendre c’est que toutes les définitions d’écrans ne se valent pas. Si nous sommes en présence d’un écran de 75″ en définition UHD et d’un écran 43″ en définition Full HD, la qualité de l’image est à peu près équivalente : 60 dpi pour l’UHD contre 52 dpi pour la Full HD. C’est pourquoi il est important de prêter son attention sur les différents paramètres d’une technologique : les nominations 4K et UHD contribuent à une bonne qualité d’affichage mais n’en sont pas les seules responsables !

Lorsque le premier téléviseur 4K UHD a fait son entrée, la taille de l’écran était telle (152″ quand même) qu’il n’y a pas vraiment eu d’impact sur la qualité d’affichage par rapport à ses concurrents en moindre définition.

Pour ce qui est des visualiseurs et des caméras que nous proposons, si vous recherchez une haute qualité d’image, il est important de vérifier en plus de la définition, le type de capteur (CMOS, c’est plutôt pas mal) et le nombre de mégapixels qu’il est capable de capter.

Attention, cas pratique ! Sur une définition 4K / UHD, le nombre de mégapixels est compris entre 8 et 9, donc pour garder une résolution sans perdition de données, votre capteur doit disposer d’au moins 8 mégapixels. (voilà, je vous ai perdu…)

Petit pense-bête pour la résolution d’un écran : Résolution (dpi) = Définition (longueur en pixels) / Taille (longueur en pouce)

Technologie d'acran interactif Superglass

La technologie des écrans interactif SuperGlass

Bon, on pourrait encore vous en mettre des tartines sur les différents moyens de déterminer la qualité d’affichage d’un téléviseur ou d’un écran interactif ; comme la fréquence de rafraichissement (désolé pour les gros mots) ou encore la technologie d’affichage (IPS, VA, TN…), d’éclairage ou de la dalle… mais on aurait plus rien à écrire après ça.

Donc focalisons-nous sur un écran que l’on connait bien et qui (je trouve) est plutôt pas mal : l’écran interactif SuperGlass (mais promis c’est le dernier, après on arrête !)

Il existe, comme évoqué plus tôt, plusieurs facteurs qui jouent sur le rendu final d’affichage pour un écran : on peut dire que la définition et la résolution c’est 50% du boulot. Ce qui peut impacter de manière significative la perception de qualité est dans le rendu colorimétrique et la technique d’éclairage. Les deux technologies les plus répandues sont les écrans LCD (appelés aussi LED qui joue sur le rétro-éclairage) et les écrans OLED (qui génèrent leur propre lumière, ce qui impacte grandement le coût de production) ; on vous épargne l’énumération des dalles sinon on risque de s’y perdre.

Sur nos écrans interactifs, nous avons opté pour un écran LCD (affichage à cristaux liquides) avec une dalle D-LED (direct LED) qui offre un rétro-éclairage homogène et permet d’améliorer le rendu colorimétrique par rapport à d’autres technologies. C’est le meilleur compromis par rapport aux tailles que nous proposons et la proximité que l’utilisateur a avec l’écran.

Dans un futur proche, lorsque les coûts de fabrication et les technologies se seront harmonisés, on sera sûrement capable de vous proposer un écran OLED 8K ! (enfin c’est pas pour aujourd’hui…)

Pour en savoir plus sur la technologie SuperGlass

Pour résumer…

Les appellations 4K, HD ou encore Full HD déterminent la définition d’un écran c’est-à-dire le nombre de pixels affichés. Elles agissent sur la qualité d’affichage mais ne la définissent pas. Les termes 4K et UHD se réfèrent à une définition similaire (ultra HD) mais sur des ratios différents. (17:9 contre 16:9 qui équivaut dans l’ordre à un format cinématographique contre un format téléviseur)

Lorsque l’on parle de haute qualité d’image, on se réfère à la résolution qui définit la densité de pixels par pouce : plus cette densité est élevée, plus l’image sera nette. Mais il existe une ribambelle de paramètres comme la technologie d’écran ou de dalle qui influent sur cette qualité. (Finalement 6 lignes suffisaient)

— gros big up à l’ingé produit pour toutes ces belles et intéressantes informations ! —

Laisser un commentaire sur le blog