TBI mobile et tableau blanc effaçable: le duo gagnant des salles de classe

le TBI numérise l'école

Brève histoire de l’équipement en classe: du tableau mural au TBI

La figure emblématique de l’école est depuis le début du XXème siècle le tableau noir à craie. On peut à peu près dire que depuis ce temps toutes les générations ont connu cet outil. C’est vers lui qu’est organisée toute l’architecture de la classe et sur lui que le professeur partage ses connaissances.

Depuis ce temps, des nouveaux outils sont apparus: des petits crochets en haut permettaient d’accrocher une carte à dérouler, dans la rainure on pouvait trouver une grande règle en bois afin de tracer des figures à la craie.

Aujourd’hui, le tableau mural le plus présent dans les salles de classe est le tableau blanc. Sa surface peut être mélaminée, laquée ou bien émaillée, parfois même magnétique. Il est souvent accroché au mur mais peut-être aussi monté sur un support. On en perd malheureusement bien souvent les feutres ou les brosses, mais il a toujours autant de succès puisque les élèves se disputent pour aller y écrire la date du jour ou pour effacer la leçon du jour.

Et puis pour compléter ce tableau blanc, de nouveaux outils ont à leur tour fait leur apparition: des projecteurs pour pouvoir montrer encore plus de cartes et des outils en plastique pour tracer toujours plus de figures. Des supports où le rajout de documents est encore plus possible mais toujours limité.

Il est très difficile pour nous français d’imaginer une salle de classe sans tableau mural. Même à l’heure de la digitalisation et de la numérisation des écoles, les tableaux blancs demeurent principaux résidents. Leur solidité et leur faible prix ont fait leur succès. Pour autant, si leur matériel est solide, ils présentent des limites pédagogiques non négligeables que les vidéoprojecteurs interactifs et les TBI viennent désormais dépasser.

La France connait un retard en équipement numérique

En France, la popularité des tableaux muraux ne fait aucun doute. En revanche, ils ont tendance à connaître une popularité moindre dans le reste de l’Europe. Une étude de juillet 2007 montrait déjà que le taux d’équipement en TBI (comprendre tableau blanc interactif) et autres TIC des établissements scolaires en Grande-Bretagne étaient de 98% dont 100% pour les écoles primaires.

Il serait pourtant intéressant de continuer à évoluer vers de nouveaux outils qui ouvrent le champs des possibles en stockant indifféremment du texte, de la photo, des vidéos, etc. Alors comment conserver l’idée du tableau blanc qui n’a pas dit son dernier mot, tout en commençant la transition au numérique ?

En équipant les classes d’un TBI, il est possible d’éduquer au numérique pertinemment

Le TBI est un excellent moyen de promouvoir l’utilisation de l’outil numérique en salle de classe mais aussi de nouvelles approches pédagogiques.

Le tableau blanc interactif est une source de motivation intrinsèque pour les enfants. Aux débuts de la popularisation du tableau blanc interactif, tout le monde pensait que c’était l’attrait de la nouveauté qui piquait leur curiosité. Les enfants seraient-ils blasés de la technologie maintenant qu’ils y ont accès partout et à chaque instant ? Un TBI ou un écran interactif ne serait donc plus un levier d’intérêt pour les élèves ?

C’est probablement faux de raisonner de cette manière. Premièrement, si les enfants ont accès à la technologie ce n’est pas pour autant qu’ils y sont éduqués et qu’ils en maîtrisent les enjeux. Ensuite, certains jeunes élèves présentent des difficultés de motricité et ont donc du mal à utiliser une souris ou une tablette. Le TBI est un excellent moyen pour eux d’approcher autrement les TIC qui peuplent leur quotidien.

Choisir entre un TBI et un tableau mural n’est pas une obligation

Il est possible de conserver l’authenticité du tableau blanc tout en éduquant au numérique grâce au TBI mobile

tbi-mobile-tableau-blanc-interactif

L’odeur des marqueurs, les feutres de couleurs que l’on emprunte à la salle d’à côté, l’écriture fluide, la petite éponge que l’on passe à la fin de la leçon… Nombreux sont ceux qui restent attachés au tableau blanc classique.

La vidéo ci-contre est pour vous un excellent moyen de vous rendre compte de la simplicité d’usage d’un TBI mobile eBeam Edge+ et de l’efficacité du duo tableau blanc/TBI mobile.

Quels sont les avantages du tableau blanc interactif mobile?

De manière générale, un TBI fixe et un TBI mobile présentent des avantages communs non négligeables.

Les apports pédagogiques du TBI sont prouvés au quotidien dans la salle de classe. Outre le regain de motivation observé chez les enfants, les logiciels du TBI et du TBI mobile ont été développé et pensé pour l’éducation. Ils sont donc complets et présentent des outils numériques propres à chaque cours: géographie, histoire, sciences, mathématiques, langues, etc.

Ci-dessous, nous observons que le logiciel du TBI mobile eBeam est parfaitement adapté pour tout professeur dispensant un cours de géographie. Il lui permet d’entourer précisément un point sur une carte, d’annoter comme il le souhaite et de sauvegarder toutes ces annotations.

apports pédagogiques du TBI mobile

Tout est dans le titre (tableau blanc interactif mobile) mais il est important d’appuyer le fait qu’un TBI favorise l’interactivité et le travail collectif. Il y a au minimum 10 points de touch simultanés sur un TBI fixe ou mobile. Cela signifie que l’outil est en mesure de reconnaître 10 doigts différents et de gérer leur activité simultanée. Rares seront les cas où 10 élèves iront ensemble au tableau mais nous pouvons très facilement imaginer un groupe de 3 ou 4 élèves qui se rend au tableau en même temps pour faire une course de calcul ou présenter un exposé commun.

En plus de cela, le TBI représente dans sa globalité un gain de temps pour le professeur. L’élaboration des séances devient beaucoup plus rapide (sauvegardes, recherches internet, importation de documents, etc.). On peut aussi plus simplement récupérer une leçon d’une année sur l’autre. Outre la préparation des cours et les tâches longues, c’est un gain de temps au quotidien: trouver une carte, démontrer une figure mathématique un peu complexe, etc. Tout est plus rapide avec un TBI !

Le TBI est aussi la mémoire de la classe. Chaque cours peut être enregistré et il en va de même pour les travaux des élèves. On peut reprendre à tout moment une leçon qui n’aura pas été achevée, rafraîchir la mémoire d’un élève qui n’aura pas tout à fait compris le cours précédent ou qui était tout simplement absent. D’ailleurs, pour tout élève absent le cours peut être téléversé sur le site internet de l’école, envoyé par mail ou imprimé.

Une dizaine de salle de classes, un seul TBI mobile

tableau blanc interactif mobile

Chaque classe peut sans problème avoir son propre tableau blanc. Nous l’aurons bien compris, cette solution est peu coûteuse. Un TBI fixe comme un TBI mobile peuvent représenter un coût supplémentaire au budget des écoles, des collèges et des lycées. En ce sens, le TBI mobile est une solution idéale: il peut être changé de place rapidement, placé dans le cartable d’un professeur ou même dans une poche.

En résumé, on choisit le duo gagnant TBI mobile et tableau blanc classique parce que…