Ecran interactif SpeechiTouch : les technologies évoluent, l’esthétique aussi

Avec l’arrivée des procédés SuperGlass et Capacitif, l’écran interactif SpeechiTouch gagne en élégance

ecran interactif capacitif
Photo de l’écran interactif capacitif SpeechiTouch dans notre showroom.

Nous vous avions déjà exposé les différences entre les technologies infrarouges, la technologie Haute Précision SuperGlass et la technologie capacitive.

A l’heure où sont écrites ces lignes, l’écran interactif Haute Précision SuperGlass et l’écran interactif capacitif sont ce qui se fait de mieux en matière d’écran interactif tactile. Ayant chacune leur particularité, ces technologies de pointes réunissent quelques points communs : la grande précision, l’impression d’écrire sur l’écran et non sous le verre, le confort d’écriture comme sur du papier millimétré, une dalle en verre plus lisse et un gain esthétique. C’est cette qualité que je vais détailler dans ce billet.

En effet, les procédés de Haute Précision SuperGlass et Capacitif permettent de réduire considérablement (voir supprimer) les rebords de l’écran interactif. Ci dessous, un schéma illustrant les différences esthétiques entre nos 3 gammes d’écrans principales :

comparatif écran interactif

Dans les technologies infrarouges traditionnelles, les rayons infrarouges passent au dessus de l’écran et les capteurs infrarouges sont implantés dans les rebords de l’écran interactif. C’est ce procédé efficace qui impose la taille des rebords des écrans interactifs que nous connaissons. L’amélioration des technologies actuelles permet au delà d’un gain technique d’obtenir un gain esthétique.

Les écrans interactifs équipés de technologies SuperGlass et capacitive feront le bonheur des designers, architectes et autres artistes. Ils auront tout à fait leur place dans les open spaces les plus branchés.

 

Comment les technologies SuperGlass et Capacitive permettent-elles de réduire le rebord de l’écran interactif ?

L’écran interactif Haute Précision SuperGlass : des capteurs optiques très proches de l’écran

rebord fin écran interactif superglass

Pour généraliser et simplifier le fonctionnement du procédé SuperGlass, la haute précision est rendue possible grâce à des capteurs optiques qui sont comme collés à l’écran.

Même si les rayons optiques restent à l’extérieur du verre, ils sont quasiment collés à celui-ci. C’est de ce phénomène que résulte la possibilité de réduire les rebords de l’écran interactif Haute Précision SuperGlass (à moins de 4 mm).

L’écran interactif capacitif : une technologie par induction

écran interactif capacitif

La technologie capacitive a un tout autre mode de fonctionnement. Dans toute technologie infrarouge, le tactile fonctionne par repérage : un objet (doigt ou stylet) interrompt la trajectoire des rayons optiques. Or, dans le cadre d’une technologie capacitive, l’événement touch est détecté par perturbation : un film mince est placé derrière la mince dalle de verre et identifie le changement d’induction induit par la pression du doigt ou du stylet adapté.

Cette technologie est similaire à celle utilisée dans les smartphones. Ceci donne à l’écran interactif capacitif un gain esthétique considérable puisqu’il n’a pas besoin de rebord pour incruster des capteurs optiques.

Le gain esthétique sera d’autant plus conséquent dans les années à venir que la technologie capacitive est une technologie plus souple, au propre comme au figuré : nous produirons des écrans incurvés.

Comparatif résumé des différentes tailles de rebord en fonction des technologies existantes

Résultat, des écrans interactifs qui gagnent en design et en légèreté, autant pondérale que visuelle. Ci dessous, vous trouverez un résumé de ce qui est possible esthétiquement en matière d’épaisseur de rebord selon les technologies.

Technologie IR classiqueTechnologie IRTechnologie IR InGlass (1)Technologie IR Haute Précision SuperGlassTechnologie capacitive
Rebords2 cm – 1cm pour les meilleurs écrans3,5 à 7 mm5 mm3 à 7 mm0 mm

 

(1) InGlass est une marque déposée par la société Leapfrog

Laisser un commentaire sur le blog