Ecran interactif en entreprise : la Métropole Européenne de Lille

Un écran interactif dans les bureaux de la MEL (Métropole Européenne de Lille)

Nous vous présentons aujourd’hui une autre utilisation de l’écran interactif en entreprise. Nous restons dans le Nord, avec le témoignage de Alexandre Leymarie, responsable de l’unité « Diffusion des usages numériques » de la Métropole Européenne de Lille.

La vidéo d'un écran interactif en entreprise, la métropole européenne de Lille

La MEL est l’interface centrale entre les équipes et les différents projets de développement territoriaux. Elle ne se contente pas d’équiper les collaborateurs en interne avec un écran interactif ou un VPI. La division d’Alexandre Leymarie intervient également sur l’équipement des postes de travail des projets externes gérés par la MEL.


Le centre du problème : suivre les évolutions du monde du travail avec des solutions interactives adaptées aux besoins des agents

Il n’hésite pas à le rappeler en amont de l’interview : “Nous voulons fournir des outils qui répondent aux besoins des agents et qui évoluent”.

C’est pour cela qu’ils se sont tournés vers l’écran interactif SpeechiTouch.

Comment la MEL utilise son écran interactif ?

L’écran interactif que nous avons découvert est un SpeechiTouch. Leur choix s’est porté sur un grand écran tactile 75”.

En l’espace de quelques secondes, l’écran tactile était lancé sur l’application MEL MAP.

Un écran interactif en entreprise avec l'outil MEL MAP

Cette application, développée par la Métropole Européenne de Lille, est accessible à tous. Elle permet entre autres de localiser les services dans le territoire urbain lillois ou encore de charger des fonds de carte historiques. Avec leur écran interactif Speechitouch, Alexandre Lemayrie et ses collègues n’ont eu aucun mal à nous présenter les fonctionnalités de l’application.

Grâce à la barre d’outils, lui et son équipe ont pu annoter la carte apparue sur l’écran interactif géant. Ils nous ont également montré les différents fonds de carte. En un clic sur la dalle géante interactive ils passent de la carte traditionnelle au fond de carte IGN. Le tout se fait en temps réel grâce à un écran interactif ultra réactif et qui ne souffre d’aucune latence.

Quels avantages à utiliser un écran interactif ?

“L’attente, c’était une nouvelle manière de travailler et de s’orienter de plus en plus vers le travail collaboratif.”


ecran-interactif-en-entreprise-usage-par-la-MEL

En effet la diffusion des usages numériques tient à accompagner et suivre les nouvelles formes d’organisation du monde du travail. Avec un écran interactif, elle dispose à la fois d’une surface de projection géante et de nombreux outils collaboratifs allant dans ce sens : “L’écran interactif renforce le côté ludique, le côté moderne bien sûr. Le but c’est de sortir les agents de leur torpeur quand on est en réunion.”

Et du coup, pourquoi un écran interactif plutôt qu’un VPI ou un TBI ?

Alexandre Leymarie s’est intéressé par le passé au tableau interactif mobile et au vidéoprojecteur interactif. Il reconnaît plusieurs points forts à ces solutions (le tableau blanc interactif et sa mobilité…). Néanmoins, il avoue qu’elles ont rencontré un moindre succès dans les murs de la MEL.

Cela s’explique par des raisons budgétaires. Il nous explique : “On a la même problématique que tout le monde. Les vidéoprojecteurs interactifs c’est bien beau, mais c’est des coûts de maintenance et de gestion.”.



La Métropole Européenne de Lille …

Locaux de la MEL qui utilise un écran interactif en entreprise

    La Métropole Européenne de Lille (MEL) est un établissement public de coopération. Elle est née du développement croissant de la communauté urbaine lilloise. Elle centralise et mutualise des compétences sur l’ensemble du territoire de la métropole (soit 85 communes à gérer). Si la MEL a d’abord été en charge de la gestion des eaux et des transports, elle acquiert progressivement de nouvelles compétences (tourisme, sport…).

… et sa multitude de départements

écran interactif tactile en secteur public

    Alexandre Leymarie nous a reçu dans les locaux de la MEL. Il travaille dans le département informatique et est en charge de la diffusion des usages numériques. Sa fonction l’amène à chercher et implanter de nouveaux outils collaboratifs et solutions interactives. Il cherche un objectif de productivité. Il s’agit également de s’adapter aux nouvelles méthodes de travail (méthode agile, transversalité…).