Ecole de robots Algora… Place aux adultes !

Nous recherchons un docteur ou un professeur en informatique pour développer des cours Algora pour adultes.

recrutement-professeur-programmation

Nous n’avions pas prévu ceci quand nous avons lancé notre cursus robotique Algora, initialement destiné aux enfants de 10 à 14 ans. Un grand nombre de sociétés ou d’écoles destinées aux adultes nous demandent de former leurs employés ou leurs étudiants à la programmation. Non pas qu’elles souhaitent en faire des informaticiens, mais elles veulent que tous leurs cadres puissent intégrer naturellement la révolution numérique dans leur réflexion, et ceci quelle que soit leur “fonction” dans l’entreprise: marketing, administratif, juridique, technique… Car la révolution numérique en cours va avoir un impact majeur sur tous les départements de l’entreprise.

Un cursus pour les adultes, destiné aux non informaticiens

Et donc, nous avons décidé de créer un cursus Algora complet pour les adultes qui va  comprendre environ 50 h de cours et s’étaler sur 1 à 2 trimestres. Une très large part sera faite à la robotique et aux objets connectés mais ce cours, contrairement au cursus Algora pour les enfants, ne sera pas composé à 100% de robotique. L’objectif est qu’à la fin d’un tel cursus, les élèves comprennent – et en partie programment – quelques uns au moins des algorithmes utilisés par un robot qui joue aux échecs, Google, le mur Facebook… Le langage utilisé sera probablement Python.

Il s’agira d’une formation de haut-niveau, la première de ce type destinée à des non informaticiens en France. Nous allons reprendre le principe de la pédagogie Algora qui fonctionne si bien pour les enfants; l’objectif est de réaliser des livrets qui guident les élèves, d’abord en les faisant progresser grâce à des leçons simples et très cadrées, puis en leur proposant des missions plus ludiques et créatives.

Pour développer ce cours, nous recherchons un docteur ou professeur en informatique, doté d’une excellente capacité de “vulgarisation” (je déteste ce terme, je l’utilise faute de mieux). Nous recherchons quelqu’un qui ait une vision, une excellente capacité de conception, une bonne plume… et la volonté de changer les choses !

La capacité à créer un support d’enseignement simple et profond à la fois est essentielle. Profond car il s’agit vraiment de faire progresser les étudiants dans leur compréhension du monde, simple parce que les cours Algora sont enseignés ensuite partout en France par des enseignants qui ne sont pas les auteurs des supports. Les supports doivent guider les enseignants pour leur permettre d’assurer une pédagogie de qualité constante.

Différentes formules de rémunération sont possibles. Nous pouvons embaucher le candidat ou le rémunérer en droits d’auteur, avec éventuellement une avance sur recettes. S’il s’agit d’un jeune docteur, un dispositif CIFRE est envisageable.

(3) commentaires pour "Ecole de robots Algora… Place aux adultes !"

  1. Bonjour,
    J’ai lu dans un livre comment Thalès avait trouvé le moyen de résoudre le problème de la mesure pour la hauteur des pyramides.
    En fait il fallait surement un déclencheur (peut-être un politique qui souhaitait avoir la plus haute pyramide…).
    Du fait que leur religion était tourné vers “le soleil”, Thalès a eu une “pensée philosophique” : le soleil donne ses rayons son éclat à tout le MONDE (de l’objet à l’être vivant) au même moment.
    C’est grâce à cette phrase philosophique et au nombreux frigidaires construits que j’ai pu apprendre très facilement le théorème de Thalès à mes enfants. Avec une lampe une règle et un playmobil, j’ai reproduit à vitesse grand “V” le raisonnement de Thalès (l’ombre étant une reproduction du Monde à l’instant t par la combinaison d’une lumière orientée et de l’élément réel).
    Tout cela pour vous dire que votre article me touche particulièrement. Je regrette que dans les cours de français nous ne donnons plus cette réflexion philosophique (moral, cours sur la laïcité,…). Et je regrette que nos physiciens, n’ont plus de véritable déclencheur comme nous les avions il y a un siècle(une photo du 27/11/1927 montre des mangeurs de Langouste) …
    Merci.

  2. Bonjour à tous,
    Très bonne initiative car demandeur également . Je supervise en milieu aéroportuaire et forme des agents d’escale, agents de trafic. L’informatique est de plus en plus leur quotidiens. Réservation passager, suivi bagages, loadsheet, sureté aérienne, billet électronique etc etc. Je suis convaincu qu’un cursus de type Algora est nécessaire dans le monde de l’aérien pour les agents en place et pour le future. Avec plaisir de répondre à d’éventuelles questions . Bien cordialement .
    P.PERRET

Laisser un commentaire sur le blog