Les données contenues dans “Je Lève La Main” sont accessibles grâce à la nouvelle API

Plus qu’un outil de quiz, une façon de faire progresser l’enseignement.

JLLM-API

La méthode expérimentale qu’invente Descartes dans le Discours de la méthode n’est pas une théorie scientifique, mais bien une façon de trancher entre les théories (par l’expérience) et d’avancer dans la découverte scientifique.

A partir de Descartes, le progrès scientifique est continu quel que soit le rythme des découvertes. Même la reconnaissance qu’une idée est fausse constitue souvent un progrès utile.

Comment valider une théorie pédagogique ?

Jusqu’à aujourd’hui, la méthode décrite par Descartes est restée quasiment inapplicable dans l’enseignement. Valider une théorie pédagogique est beaucoup plus complexe que valider le résultat d’une expérience de chimie.

A l’opposé des sciences exactes où des expériences ont souvent pu rapidement déterminer la validité d’une théorie, valider une théorie portant sur la pédagogie nécessitait des évaluations lourdes, coûteuses, longues et complexes (exemple typique: PISA).

Ces évaluations ne pouvaient être réalisées qu’en petit nombre et ne pouvaient réellement influencer la politique des états, la durée de l’évaluation étant en général nettement supérieure à la longévité du Ministre.

L’API du logiciel “Je Lève La Main” est à la pédagogie ce que le tube à essai est à la chimie.

L’API du logiciel Je Lève La Main que nous proposons aujourd’hui crée un environnement qui permet de multiplier les évaluations de façon légère et rapide et de tester les hypothèses en quelques semaines plutôt qu’en quelques années. En donnant un accès direct aux données, elle  permet de multiplier les expériences et de valider les meilleures méthodes pédagogiques – ou d’éliminer celles qui ne marchent pas.

Par exemple, il est maintenant possible, de façon simple, d’effectuer les expériences suivantes:

  • créer “n” groupes (à Lille, Marseille, Nantes…) et comparer leur progression dans des conditions données (exemple: le premier groupe suit une méthode de lecture globale, le second une méthode littérale, le troisième une méthode Montessori). Je précise que pour éviter les “anomalies statistiques”, le nombre “n” peut être arbitrairement grand. Car “Je Lève La Main” est une plateforme “Cloud” qui supporte pratiquement une infinité d’utilisateurs.
  • faire passer un test de niveau à toute une population (qui peut être réduite ou arbitrairement grande) et corréler son résultat à une multiplicité de critères (par exemple géographiques). Je Lève La Main peut permettre d’obtenir, en quelques semaines et pour un investissement modique, des données de meilleure qualité que celles d’une évaluation comme PISA.

La protection des données personnelles des élèves

Même si les données d’évaluation sont universellement accessibles via l’API, elles restent anonymisées. Les données individuelles des élèves sont protégées. Vous pouvez effectuer des analyses puissantes – vous ne pouvez pas rentrer dans le dossier personnel de chaque élève de façon nominative (sauf évidemment pour les tests que vous avez fait passer à vos propres élèves).

Bientôt un appel à projet

Je Lève La Main sera ce que vous en ferez (un appel à projets sera bientôt lancé). L’API que nous avons développée permet d’aller récupérer l’ensemble des données et contient aussi une boîte à outils statistique qui va permettre de les analyser, même si vous n’êtes en rien statisticien. Nous apportons à chaque enseignant, chaque école, chaque rectorat et chaque état des outils qui étaient auparavant réservés à une poignée de chercheurs et sociologues.

Nous espérons que de cette démocratisation jaillira la lumière.

Je rentrerai cette semaine dans la description détaillée de la nouvelle API, que les plus geeks d’entre vous peuvent commencer à consulter ici.