Tableau blanc interactif : comment ça marche ?

Le fonctionnement d’un Tableau Blanc Interactif peut sembler complexe au premier abord. Les personnes peu familiarisées avec l’outil informatique penseront que cet outil n’est pas fait pour eux.

fonctionnement tbi

Pourtant, aujourd’hui, même des enseignants peu familiers de l’informatique et d’Internet, utilisent aujourd’hui ces TBI pour leurs classes, dans des écoles primaires, des collèges ou des lycées.

Pour comprendre le fonctionnement d’un tableau interactif, nous utiliserons des images. Le TBI rappelle une tablette tactile géante. Il n’est pas nécessaire d’utiliser une souris ou un clavier d’ordinateur. La personne intervenant au niveau du tableau utilise un stylet (ou une craie sur certains tableaux) et les modifications qu’elle effectue sont visibles par toutes les personnes présentes dans la salle.

Cependant, le TBI ne fait pas tout. Pour qu’il puisse fonctionner correctement, il est nécessaire de s’équiper de plusieurs accessoires informatiques. L’ordinateur fait office de cerveau. Un PC fixe ou portable transmet les informations et enregistre les modifications réalisées sur le tableau. Un logiciel spécifique doit être installé sur cet ordinateur. Ce dernier a besoin d’un vidéoprojecteur pour projeter aussi bien du texte que des images, une photo ou une vidéo. Enfin, un récepteur est indispensable pour interagir avec le PC. Cet accessoire doit être placé sur un angle de la surface de projection.

Sur notre boutique en ligne, nous commercialisons des vidéoprojecteurs, des stylets et des récepteurs pour une utilisation optimale de ces TBI. Pour un achat réussi, nous donnons toutes les caractéristiques techniques et vous informons sur la façon d’utiliser ces accessoires informatiques.

Cependant, si ces explications ne vous ont pas suffi , sachez qu’une démonstration filmée de ces tableaux interactifs vous feront mieux comprendre leur fonctionnement. Rendez-vous sur notre site. Nos vidéos vous donneront toutes les explications nécessaires !

Laisser un commentaire sur le blog