Speechi 3.0 permet aussi de réaliser ses propres casts


Ceux qui lisent ce blog régulièrement savent que ça fait un bout de temps qu’on réfléchissait à une version « Podcast » de Speechi.

Un podcast vous permet de créer une liste de fichiers audio auquel des utilisateurs ou des élèves peuvent s’abonner. Par le biais de cette liste, qui se met automatiquement à jour, ils auront accès à tous vos enregistrements et pourront y accéder via ITunes ou via un lecteur de flux RSS.

Le gros avantage du Podcast pour l’élève, c’est son côté « Abonnement passif ». Si l’élève à un PC avec ITunes, ou un IPOD, le contenu auquel il est abonné va se charger « sans le prévenir » dès lors qu’il est connecté. Ensuite, quand il sera déconnecté, l’élève pourra écouter son contenu dans sa voiture, dans le métro ou dans tout autre endroit moins avouable – à mon avis, toute statistique sérieuse montrerait qu’un nombre non négligeables de podcasts sont écoutés dans les toilettes.

Lisez les billets sur le podcast de ce blog et vous verrez que c’est une forme de contenu très flexible, très pratique et que l’élève s’approprie facilement. Beaucoup d’expériences positives aux USA, relativement peu en France (à ma connaissance, l’UVSQ et l’Université de Lyon sont pionnières).

Le but que nous avons eu dans cette version est de permettre au professeur de créer très simplement un « flux », c’est-à-dire une adresse à laquelle les élèves peuvent s’abonner. Un professeur de physique pourra créer différents flux tels que : mécanique des fluides, mécanique quantique, relativité (chaque flux est donc en fait un module de cours) et au fur et à mesure qu’il avance dans ses cours, les élèves abonnés recevront automatiquement les mises à jour.

Il peut aussi déclarer ses flux sur Itunes (d’Apple), ce qui fait que son contenu pourra être trouvé par des tiers à travers le moteur I-Tunes ou être rendu payant. Le professeur devient alors l’éditeur de son propre contenu.

La documentation concernant le Podcast Speechi est en ligne et vous y trouverez tous les détails de mise en œuvre.

Laisser un commentaire sur le blog